A PROPOS - QUE FAISONS-NOUS ?
L’ACTA s’attelle à la promotion du développement et la mise en œuvre de règles et d'instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux pour la lutte antitabac en Afrique. Ceci par le biais de son réseau panafricain d’organisations de la société civile grâce au plaidoyer, le renforcement des capacités, la construction de partenariats et d’autres stratégies.

L’ACTA s’attelle à la promotion du développement et la mise en œuvre de règles et d'instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux pour la lutte antitabac en Afrique.

Pour l’ACTA, il est possible de :
• adopter partout en Afrique des lois et des politiques couvrant tous les aspects de la lutte antitabac en conformité avec la CCLAT ;
• avoir en Afrique 100% d’environnements sans fumée;
• avoir au moins 50% d’avertissements graphiques sanitaires sur les paquets de cigarettes dans tous les pays africains ;
• adopter aussi bien au niveau national que régional des politiques fiscales conformes aux directives de l’article 6 de la CCLAT ;
• intégrer les Maladies Non Transmissibles (MNT) et la lutte antitabac aux programmes de développement et de santé, et prévoir dans le budget national des fonds à allouer à la lutte antitabac ;
• promouvoir les programmes de lutte contre les MNT et le tabagisme en ciblant les organisations régionales.

L’ACTA fait la différence

Nous avons :
• financé et appuyé la législation et les campagnes de changement des politiques dans 10 pays africains au sud du Sahara ;
• formé plus de 210 journalistes, 150 agents de campagne de lutte contre le tabagisme, 150 parlementaires sur la CCLAT et la lutte antitabac;
• créé 7 réseaux de lutte contre le tabagisme dans 7 pays africains au sud du Sahara ;
• octroyé des subventions à des ONGs, des ministères de la santé et des groupes régionaux pour la mise en œuvre de la CCLAT au niveau national et régional ;
• aidé 4 pays à concevoir des plans d’action contre les MNT ;
• publié environ 500 articles dans des journaux ;
• soutenu des campagnes médiatiques dans des pays tels que le Botswana et le Sénégal.
• soutenu l’augmentation des taxes fiscales au Togo, au Bénin, au Niger et l’introduction de la taxe sur le tabac au Botswana, etc. ;
• emmené les décideurs politiques de l’UEMOA à donner priorité à la lutte contre les MNT et le tabagisme dans leurs agendas.

Que faisons-nous ?
- Nous soutenons nos partenaires au niveau national et régional dans la conception des législations et des politiques de lutte contre le tabagisme.
- Nous faisons la surveillance de l’industrie du tabac.
- Nous menons des recherches et publions les résultats en vue de soutenir les changements de politiques.
- Nous publions des informations sur le tabagisme et son impact à l’endroit des gouvernements, les décideurs politiques, les chercheurs, les médias, les fumeurs et d’autres groupes concernés.
- Nous menons des campagnes pour l’augmentation de taxes sur le tabac (augmentation de la taxe sur le tabac et changement de politiques).
- Nous fournissons de l’assistance technique à nos membres et les Gouvernements par le biais des ministères de la santé.
- Nous offrons des formations en matière de lutte contre le tabagisme.
- Nous offrons de l’assistance à nos membres en matière de création d’alliance et de réseautage.
- Nous finançons des projets de lutte contre le tabagisme (législation, taxation, etc.).
- Nous menons des campagnes médiatiques.

 

PROTECTION CONTRE L'EXPOSITION A LA FUMEE DU TABAC


L'article 8 de la CCLAT de l'OMS exige que chaque Partie adopte et applique, dans le domaine relevant de la compétence de l’État en vertu de la législation nationale, et encourage activement, dans les domaines où une autre compétence s’exerce, l’adoption et l’application des mesures législatives, exécutives, administratives et/ou autres mesures efficaces prévoyant une protection contre l’exposition à la fumée du tabac dans les lieux de travail intérieurs, les transports publics, les lieux publics intérieurs et, le cas échéant, d’autres lieux publics.