ACCUEIL - POINTS FORTS
L’ONG SOS Tabagisme Gabon a lancé récemment la 4e édition de la caravane «Touche pas au tabac», qui vise essentiellement les élèves des établissements d’enseignement primaire et secondaire de Libreville.

...

Lire la suite...

L’incidence du tabagisme sur la santé et le développement socio-économique en Afrique: état des lieux

Le tabac est la première cause de mortalité évitable dans le monde et le problème de santé publique le plus important de notre époque.
Le tabac tue plus de gens que l’alcool, le SIDA, les accidents de la circulation, les drogues illégales, les meurtres et les suicides réunis et des milliers de personnes supplémentaires meurent de causes liées au tabac telles que l’exposition à la fumée de tabac environnementale (également appelée tabagisme passif), la consommation de tabac sans fumée et les incendies causés par des cigarettes. Ces 10 dernières années, les pays en développement, et le continent africain en particulier, étaient fait l’objet d’une attention particulière de la part de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à la suite d’une augmentation durable de la prévalence du tabagisme. Cette augmentation est principalement due à la volonté de l’industrie du tabac de créer de nouveaux marchés dans le monde en développement. En effet, l’industrie du tabac, confrontée à la baisse de ses parts de marché dans les pays développés où les gouvernements et les groupes antitabac ont commencé à accélérer la mise en œuvre de politiques visant à réduire le tabagisme au milieu des années 90, a mis en place des actions destinées à créer ces nouveaux marchés.

Cliquez ici pour télécharger le rapport..

QU'EST-CE QUE LA FUMÉE SECONDAIRE ?


La fumée de tabac secondaire est le mélange de fumée émise par l'extrémité brûlante d'une cigarette ou d'autres produits du tabac et de fumée exhalée par le fumeur. La FTS contient des milliers de produits chimiques connus, dont au moins 250 sont réputés cancérogènes ou toxiques.

Protection contre l'exposition à la fumée de tabac secondaire. Recommandations politiques, OMS