SURVEILLANCE - Mauvaise utilisation des paquets
cette page vise à montrer comment l’industrie du tabac utilise les paquets de cigarettes en Afrique pour faire de la publicité pour leurs produits. La mise en œuvre effective de l’Article 11 de l’OMS-CCLAT va permettre de changer le rôle des paquets de cigarettes qui servaient d’outil de publicité pour l’industrie du tabac au rôle de promoteurs de santé publique.

INTRODUCTION
Utilisation abusive des paquets de tabacs en Afrique par l’industrie du tabac.


Cette page vise à montrer comment l’industrie du tabac utilise les paquets de cigarettes en Afrique pour faire de la publicité pour leurs produits. Les messages publicitaires en faveur du tabac et d’autres caractéristiques des marques ou autres éléments sont encore très courants sur les paquets de cigarettes en Afrique. Un seul paquet de cigarettes souvent contient plusieurs slogans de publicité pour le tabac. Par exemple un paquet de Dunhill en Ouganda a été trouvé qui portait les messages pro tabac suivants :

1. « perfectionniste en matière de tabac »

2. « Fabriqué selon les standards de perfection de Dunhill »

3. « Internationalement reconnu et célébré depuis 1907 »

4. « Tabac de Virginie sélectionné avec goût mise en lumière pour créer le goût classique de Dunhill »
Ces slogans publicitaires, combinés avec d’autres éléments de marque comme le logo la forme du paquet et les couleurs, font du paquet de tabac impuissant moyen de communication et de publicité pour l’industrie du tabac, et conduit à une grande séduction dont sont victimes les fumeurs, ce qui contribue à augmenter la consommation du tabac.

La mise en œuvre effective de l’Article 11 de l’OMS-CCLAT va faire changer le rôle du paquet de tabacs qui étaient un outil de publicité pour l’industrie du tabac pour devenir l’outil de promotion de santé publique. Il y a un urgent besoin pour les pays africains à introduire des avertissements sanitaires picturaux sur les paquets de produits dérivés du tabac dont l’effectivité a été prouvée par plusieurs études. Un certain nombre de pays ont déjà fait cela, par exemple Madagascar, Maurice, Seychelles, qui ont adopté les images sous forme d’avertissements sanitaires sur les paquets de cigarettes. Cependant les éléments des marques de cigarettes persistent toujours et cela ne pourrait être réglé que par le biais de l’adoption de paquets simples et neutres.

 

La dépendance tabagique (2/3) : traitement et prise en charge