SURVEILLANCE - RESOURCES
Cette page est une compilation de ressources sur la veille de l'industrie du tabac, divisée en quatre catégories principales: publications, articles, vidéos et boites à outils

PUBLICATION

Les avertissements sanitaires apposés sur les paquets de cigarettes : quelle efficacité dans la lutte contre le tabagisme ?
Le tabac tue chaque année environ 5 millions d’individus dans le monde, 500 000 en Europe et 66 0000 en France. Étant donné la gravité du problème, une Convention-cadre pour la lutte antitabac (Cclat) a été élaborée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle a été signée par 168 États, puis ratifiée par 154 pays (dont la France le 19 octobre 2004). Les pays signataires de la Cclat, entrée en vigueur le 27 février 2005, s’engagent à suivre les 38 recommandations et à les mettre ainsi en place pour lutter efficacement contre le tabac.


 Les stratégies utilisées par l’industrie du tabac pour contrer les activités de lutte antitabac à l’Organisation mondiale de la Santé
Au cours de l’été 1999, un rapport interne adressé au Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) laissait supposer qu’il existait, dans les documents jusque-là confidentiels de l’industrie du tabac, des données attestant que les entreprises avaient déployé « des efforts pour empêcher la mise en oeuvre des politiques de santé publique et pour réduire les crédits affectés à la lutte antitabac au sein des organisations des Nations Unies ».


Application de l’article 5.3 de la Convention-cadre de l’OMS : Evolution des questions liées à l’ingérence de l’industrie du tabac
Une Partie à la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac (Convention-cadre de l'OMS) a proposé, conformément à l'article 7 du Règlement intérieur de la Conférence des Parties, d'inclure un point dans l'ordre du jour provisoire de la sixième session de la Conférence des Parties au sujet de l'article 5.3 de la Convention. Il s'agissait de traiter de l'évolution des questions liées à l'ingérence de l'industrie du tabac aux niveaux national et international.


 Halte à l’ingérence de l’industrie du tabac dans la lutte antitabac
L’addiction tabagique est une épidémie mondiale qui ravage des pays et des régions entiers, en particulier les pays les plus vulnérables, prélevant un très lourd tribut : incapacités, maladies, pertes de productivité et décès. La consommation de tabac reste la principale cause de décès évitable dans le monde.


La publicité en faveur du tabac et les jeunes - Les faits essentiels
Pour survivre, les fabricants de tabac doivent attirer une nouvelle génération de fumeurs. L’industrie perd sans
cesse des consommateurs car de nombreux fumeurs arrêtent de fumer ou meurent des suites de maladies liées
au tabac. Par conséquent, les compagnies lancent des campagnes de publicité massives afin d’inciter les jeunes
à fumer et à devenir des fumeurs à long terme.


Directives pour l’application de l’article 5.3 de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac
Dans la résolution WHA54.18 relative à la transparence de la lutte antitabac, l’Assemblée mondiale de la Santé, évoquant les conclusions du Comité d’experts sur les documents relatifs à l’industrie du tabac, déclare que « l’industrie du tabac a pendant des années agi avec l’intention expresse de saper le rôle des gouvernements et de l’OMS dans la mise en oeuvre de politiques de santé publique visant à lutter contre l’épidémie de tabagisme ».


FEUILLE DE ROUTE DESTINÉE À PROTÉGER LA SANTÉ DES GÉANTS DU TABAC
Les géants du tabac peuvent s’offrir les meilleurs avocats et les meilleures agences de relations publiques. Le pouvoir de l’argent … peut faire voler en éclats les preuves scientifiques les plus évidentes ... Il est terrible de penser qu’une industrie connue pour ses procédés déloyaux et douteux puisse compromettre une cause qui est clairement d’intérêt du public.


Réponse à l'exposé de position de British American Tobacco sur un Protocole sur le commerce illicite des produits du tabac à la Convention-cadre de l'OMS sur la lutte antitabac
Les Parties à la CCLAT de l'OMS reconnaissent, dans l'Article 15.1, que « l'élimination de toutes les formes de commerce illicite des produits du tabac, y compris la contrebande, la fabrication illicite et la contrefaçon » constitue un aspect essentiel de la lutte antitabac. Ceci parce que le commerce illicite : rend les cigarettes disponibles à des prix inférieurs, menant à une plus grande consommation, particulièrement parmi les jeunes ;

Une pub anti tabac plutôt bien foutue !