GRANDS CIGARETTIERS PETITES CIBLES : L’INDUSTRIE DU TABAC CIBLE LES ÉCOLES EN AFRIQUE

Dans le but de surveiller, contrer et discréditer l’industrie du tabac et de renforcer le soutien à la lutte antitabac en Afrique, l’ACTA a mis en œuvre le projet de responsabilisation de l’industrie du tabac en partenariat avec la Campaign for Tobacco Free Kids (CTFK) et ses partenaires nationaux. Le projet a été initialement entrepris en 2017 dans cinq pays africains à savoir le Bénin, le Burkina-Faso, le Cameroun, le Nigeria et l’Ouganda.

La première campagne de ce projet, baptisée Big Tobacco Tiny Targets visait à exposer les stratégies marketing de l’industrie du tabac ciblant les enfants autour des écoles. Un rapport spécifique a été publié pour chaque pays cible, suivi d’un rapport régional.

En 2018, une deuxième phase de la campagne Big Tobacco Tiny Targets a été entreprise dans trois pays ; Madagascar, la Sierra Leone et la Zambie. Un rapport spécifique a été publié pour chacun de ces pays.

Voici quelques points essentiels du rapport régional :

PRINCIPALES CONCLUSIONS

– Il existe plusieurs types de points de vente de tabac dans un rayon de 100 mètres autour des écoles étudiées dans les 5 pays cibles, notamment des magasins de proximité/épiceries, des supermarchés, des cafés, des kiosques permanents ou temporaires et des pousse-pousse.

– BAT, PMI et d’autres fabricants de tabac utilisent une approche multi-canal pour faire la publicité des cigarettes autour des écoles. Il s’agit notamment d’affiches, de publicités sur des structures ou des bâtiments, de parasols, de fenêtres et de portes de magasins et de leurs emplacements sur le trottoir.

– Les cigarettes sont vendues autour des écoles principalement sous forme de bâtonnets de cigarettes. Elles sont également disponibles en paquets de moins de 20 unités.

– Dans tous les pays cibles, des activités promotionnelles sont menées dans les magasins autour des écoles. Il s’agit notamment de la présentation de cigarettes sur et derrière le comptoir et de la présentation de produits sans tabac tels que des bonbons et des snacks avec des cigarettes.

– De nombreuses activités de marketing menées par BAT et PMI autour des écoles ciblant les enfants sont entreprises en violation des lois nationales existantes.

FAITS ESSENTIELS :

– Des études montrent que la publicité et la vente de tabac autour des écoles affectent l’attitude des enfants vis-à-vis du tabac et les encouragent à fumer.

– Les codes de conduite de BAT et PMI promettent de ne pas commercialiser de produits du tabac auprès des mineurs.

– Des documents internes de l’industrie du tabac, auparavant secrets et rendus publics à la suite de règlements de litiges aux États-Unis, montrent que les fabricants de tabac ont délibérément ciblé les élèves et orienté leurs publicités et promotions vers les magasins situés à proximité des écoles.

RECOMMANDATIONS:

Les autorités gouvernementales africaines doivent protéger nos enfants des tactiques des compagnies du tabac. Nous demandons à nos gouvernements et à nos responsables politiques de :

1. Appliquer la législation existante régissant la publicité, la promotion et la vente de tabac.

2. Promulguer des lois complètes conformes à la Convention-cadre pour la lutte antitabac de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Télécharger :

Le rapport complet

Fiche d’information

Photos-des-tactiques-égligeantes-de-l’industrie-du-tabac

Communiqué de presse (anglais)

Rapports par pays

  1. Benin (French)
  2. Burkina Faso (French)
  3. Cameroon(French)
  4. MADAGASCAR (French)
  5. Nigeria
  6. Sierra Leone
  7. Uganda
  8. Zambia