JMS: Léonce SESSOU ” Lutter pour un monde sans tabac contribuera certainement à atteindre l’objectif de l’OMS d’une planète saine “

JMS: Léonce SESSOU ” Lutter pour un monde sans tabac contribuera certainement à atteindre l’objectif de l’OMS d’une planète saine “

Le monde entier a célébré la journée mondiale de la santé 2022, jeudi 7 avril 2022. A l’occasion de cette journée, le Secrétaire Exécutif de  l’Alliance pour le Contrôle du Tabac en Afrique (ACTA), Léonce Sessou a rendu publique une importante déclaration.  Déclaration dans laquelle, il invite toute les couches sociales à lutter contre les ravages causés par le  tabac et ses dérivés.

En effet, cette déclaration du secrétaire exécutif de l’ATCA se situe dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la santé commémorée  le 7 avril de chaque année. Pour cette année, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) prône pour la possibilité d’atteindre un jour, ” un monde où l’air pur, l’eau et la nourriture sont accessibles à tous ; un monde où les économies sont axées sur la santé et le bien-être ; un monde où les villes sont vivables et où les gens ont le contrôle de leur santé et de celle de la planète. “ Dans sa déclaration, le secrétaire exécutif de l’ATCA, qui est une organisation qui lutte contre le tabagisme, une des principales causes de mortalité dans les pays en développement avec plus de 8 millions de décès par an.

Selon Léonce Sessou, la célébration de la Journée mondiale de la santé 2022, est une occasion ”de réfléchir sur la nécessité d’intensifier les actions pour garantir une planète saine”. Pour lui, ‘‘avec plus de 8 millions de décès dans le monde chaque année, le tabac est la principale cause de maladies comme le cancer, les maladies respiratoires, les maladies cardiaques. Lutter pour un monde sans tabac contribuera certainement à atteindre l’objectif de l’OMS d’une planète saine”. Dans la mesure où, le tabac est le facteur de risque de plusieurs maladies et troubles de santé, d’autant plus que de sa culture, à sa consommation en passant par sa transformation, le tabac a des conséquences désastreuses sur l’environnement et sur la santé. ” Nous devons redoubler d’efforts pour exposer, dénoncer, contrer et isoler l’industrie du tabac, qui a historiquement écologisé sa réputation et ses produits par le biais de programmes tels que la commercialisation de nouveaux produits en les qualifiant d’”écologiques” et le financement d’organisations de protection de l’environnement et de secours aux sinistrés, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. ” a-t-il convié les populations et dirigeants du monde à sa déclaration. L’Alliance pour le Contrôle du Tabac en Afrique (ACTA) par la voix de son Secrétaire exécutif Léonce Sessou, ” appelle les gouvernements africains, la société civile, les médias et toutes les autres parties prenantes à soutenir les efforts de l’OMS pour préserver une planète propre et saine”. Il a par ailleurs, invité toutes les parties à la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT) à veiller à la mise en œuvre rapide de l’ensemble du traité. Car pour lui, ce n’est qu’en cela que le monde sera protégé contre les effets dévastateurs du tabac afin que la planète soit en parfait état.

Il convient de rappeler que le tabagisme est une question importante de la santé publique et il devient plus que jamais une urgence que les acteurs puissent travailler ensemble en vue d’un monde saint et sans tabac.

Source: Afrique News Info

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.