La responsabilité intergénérationnelle de l’industrie du tabac

Unis au nom des générations futures, nous, les jeunes, faisons appel à la solidarité intergénérationnelle afin que l’industrie du tabac soit tenue responsable et rende des comptes pour ses activités qui causent préjudice aux populations et à la planète.

Solidaires avec nos partenaires du domaine de la santé publique, nous formons un mouvement mondial déterminé à protéger les jeunes adultes, les enfants et les générations à venir de la dépendance à vie causée par l’industrie du tabac.

En raison des tactiques de l’industrie du tabac, un nombre important de jeunes sont dépendants de la nicotine : Beaucoup d’entre nous sont condamnés pour surmonter leurs problèmes de santé mentale et de bien-être. Les produits de l’industrie du tabac continuent de cibler nos parents également : Nous ne voulons pas qu’un autre enfant perde son père ou sa mère à cause du tabac.

Rien qu’au cours des dernières années, nous avons vu l’industrie du tabac jouer un rôle dans l’épidémie de vapotage, le marketing numérique ciblant les jeunes, le parrainage des événements sportifs et la publicité, la persistance du travail des enfants, la poursuite des dégâts environnementaux causés par les mégots de cigarettes, les fausses activités philanthropiques, l’acquisition de sociétés pharmaceutiques pour dissimuler les dégâts, et l’influence exercée sur les gouvernements pour qu’ils modifient les mesures de lutte antitabac ou annulent les réglementations.

Grâce à l’influence qu’elle exerce sur les pouvoirs publics, l’industrie du tabac, motivée par le profit, tient effectivement l’avenir de la prochaine génération entre ses mains. Nous condamnons les actions de l’industrie du tabac et de ceux qui représentent ses intérêts et demandons justice.

 

LES MECONTENTS
1. Les fabricants de tabac ont créé une épidémie de vapotage chez les jeunes qui résulte directement de l’utilisation du manuel de marketing des sociétés multinationales du tabac.

2. Les fabricants de tabac ont provoqué une augmentation du vapotage chez les jeunes sur les marchés où les sociétés transnationales du tabac ont fait ont exercé un lobbying agressif pour introduire de nouveaux produits à base de nicotine et de tabac.

3. Les compagnies de tabac ont un accès direct aux jeunes grâce au parrainage sportif et à la publicité de ses dispositifs et produits du tabac soi-disant nouveaux, ainsi que par l’utilisation d’autres moyens promotionnels.

4. Les compagnies de tabac continuent leur supercherie afin d’influencer l’opinion publique et faire croire leur acceptabilité sociale tout en continuant à exploiter le travail des enfants.

5. Les compagnies de tabac dissimulent les dommages causés à l’environnement qui priveront les générations futures des ressources marines, et parrainent des programmes symboliques de ramassage de déchets, par exemple, afin de se laver les mains et se dédouaner des préjudices environnementaux que provoquent les mégots de cigarettes en tant que plastique toxique à usage unique

6. Les compagnies de tabac multiplient leurs subventions et leurs soi-disant activités philanthropiques afin de promouvoir leurs intérêts, diviser la communauté qui défend la santé publique et influencer les décideurs politiques afin d’accroître leurs bénéfices, aux dépens de la santé des jeunes.

7. Les fabricants de tabac élargissent leur influence par l’acquisition d’entreprises pharmaceutiques et de compagnies produisant des drogues à usage récréatif, y compris celles fabriquant des vaccins et des produits du cannabis.

8. Les groupes de lobby de l’industrie du tabac influencentles gouvernements pour qu’ils s’abstiennent d’adopter des mesures de lutte antitabac ou annulent les interdictions et les réglementations strictes qui leur sont imposées.

Parce que les produits du tabac coûtent 8 millions de vies et 1 400 milliards de dollars US en pertes économiques chaque année, nous demandons les actions suivantes :

EXIGER QUE L’INDUSTRIE DU TABAC PAIE DES COMPENSATIONS

a. Les personnes dépendantes aux produits du tabac deviennent accros quand elles sont jeunes et vulnérables. Par ses actions, l’industrie du tabac incite les jeunes à la consommation et elle devrait payer pour la douleur et les souffrances durables qu’elle cause. Les jeunes devraient avoir accès à une indemnisation. On doit également garantir une compensation aux générations futures de façon anticipée.

b. Les générations futures hériteront de l’environnement que la génération actuelle leur aura légué et, pour cette raison, il faudrait obliger les compagnies de tabac à payer pour ses préjudices à l’environnement, dont la pollution des océans qu’elle a causée pendant des décennies due entre autres aux plastiques toxiques comme les mégots de cigarettes. Afin de prévenir des dommages
encore plus importants, les gouvernements doivent interdire les filtres de cigarettes en tant que plastique à usage unique. Cette mesure pourrait rendre les cigarettes moins attrayantes et en réduire la consommation, tout en réfutantle mensonge de l’industrie du tabac selon lequel les filtres rendent
les cigarettes plus sécuritaires.

c. Les gouvernements doivent favoriser l’accès des jeunes à la justice. Une façon de tenir l’industrie du tabac responsable et de garantir la reddition de compte pourrait être, entre autres, de révoquer leurs permis, l’obliger à verser des indemnisations pour les dommages causés, mettre en place des garanties financières contre les dommages futurs, toutes des mesures pouvant découler de décisions des tribunaux, ou être viables par l’application de surtaxes sur les produits du tabac, de sanctions, de frais ou autres formes d’impôt.

EMPÊCHER LA PARTICIPATION DE L’INDUSTRIE DU TABAC DANS L’ÉLABORATION DES POLITIQUES

a. Les gouvernements doivent surveiller l’influence de l’industrie du tabac sur les décideurs politiques et prévenir les conflits d’intérêt. Toute forme de parrainage des entreprises doit être interdite, y compris la prétendue RSE de l’industrie qui lui permet essentiellement de camoufler ses activités de
lobbying et de développer des stratégies de marketing pour cibler les jeunes.

b. Toute décision politique sur les produits nouveaux et émergents du tabac doit tenir compte des risques associés à la dépendance et à la consommation récréative chez les jeunes. On doit interdire que l’industrie du tabac puisse faire entendre sa voix lors des discussions entourant les préoccupations que suscitent ces produits pour les jeunes, et encore moins faire des profits en les
vendant.

Il existe un conflit d’intérêts profond et irréconciliable entre l’industrie du tabac et la santé publique, et les politiques adoptées par la présente génération compromettent la santé des générationsfutures. À l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse 2022, nous appelons à la solidarité intergénérationnelle pour créer un monde pour tous les âges et pour assurer un avenir durable sans ingérence de l’industrie du tabac.

Nous condamnons le fait que l’industrie du tabac continue d’imposer des préjudices irréparables aux jeunes et aux générations futures. Le temps est venu pour le gouvernement de faire payer l’industrie du tabac.

Lire et télécharger le la déclaration

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Donate

CFA

Donate

CFA