Le leadership de la femme africaine célébré dans la lutte antitabac

Pour marquer l’édition 2021 de la journée de la femme africaine dans le monde, l’Alliance pour le contrôle du tabac en Afrique (ACTA) a réuni, vendredi 30 juillet 2021, autour d’une table ronde virtuelle, toute la communauté mondiale de la lutte antitabac. Occasion pour elle de célébrer le leadership de la femme africaine dans la lutte antitabac.

L’Alliance pour le contrôle du tabac en Afrique (ACTA), a réuni autour d’une table ronde, vendredi 30 juillet 2021, les expertes et experts de la lutte antitabac du Bénin, du Cameroun, de la Mauritanie, de la Zambie, de la Tanzanie, du Botswana, de l’Ethiopie de l’Ouganda (…). Ce rassemblement virtuel s’inscrit dans le cadre de la commémoration le 31 juillet de chaque année de la Journée de la femme africaine. Une célébration qui vise à honorer non seulement les réalisations remarquables des femmes africaines, mais aussi pour plaider en faveur de l’égalité des sexes en Afrique.

Lors de la rencontre qui a duré plus d’heure d’horloge, l’ACTA a mis en lumière, à travers la projection de deux vidéos, des femmes qui jouent un rôle important dans le paysage de la lutte antitabac en Afrique et qui n’ont presque jamais été célébrées pour leur contribution très précieuse à la lutte antitabac sur le continent. Après avoir salué l’initiative qui vient réparer l’injustice faite à ces leaders, Dr Jane Ruth Aceng Ocero, Ministre de la Santé de l’Ouganda et conférencier principal de la table ronde, a indiqué que ‘’ les femmes ont énormément contribué à l’avancement de la Convention-cadre de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la lutte antitabac (CCLAT), soit en dirigeant des agences gouvernementales ou en s’engageant courageusement dans des campagnes pour isoler l’ingérence de l’industrie du tabac en tant que leaders de la société civile’’.
« Elles méritent donc d’être célébrées », se réjouit-elle.
Modérée par Mme Bintou Camara Bityeki, Directrice du programme Afrique Campagne pour des enfants sans tabac (CTFK) et Mme Susie Mbouangouore Limbepe, Experte en lutte antitabac, The African Capacity Building Foundation (ACBF), cette première édition a permis de jeter les bases d’un mécanisme pour célébrer périodiquement les femmes qui excellent dans la lutte antitabac en Afrique.
Mais en attendant de rééditer l’événement en 2022, l’ACTA poursuit son combat pour un monde sans tabac et invite les amazones de la lutte à ne pas baisser les bras.

Source: 24Heure au Benin

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *