MALI : interdiction de l’importation, la commercialisation et l’usage de la chicha, un exemple à suivre par les autres pays

MALI : interdiction de l’importation, la commercialisation et l’usage de la chicha, un exemple à suivre par les autres pays

Dans le cadre de la lutte contre le tabagisme er les produits dérivés du tabac pour préserver la santé publique notamment de la jeunesse, le gouvernement de la République du Mali, vient de prendre une décision importante. Celle de l’interdiction de l’importation, la distribution, la vente et l’usage de la chicha dans tout le territoire malien. La décision a été rendue publique via un communiqué interministériel date du lundi 15 août 2022. Une très bonne décision qui doit servir d’exemple pour les autres pays.

En effet, selon cet arrêté interministériel, l’on apprend que « toute personne qui se rend coupable de la production ou l’importation de la chicha ou tout autre appareil similaire, est punie d’un emprisonnement de 1 à 10 jours et d’une amende de 300 à 18 000 francs F CFA » quant aux personnes reconnue « coupable de la commercialisation de la chicha ou tout autre appareil est punie d’une amende de 300 à 10 000 francs CFA ». Pour ce qui est des personnes  qui font l’usage de la chicha ou tout autre appareil est puni d’un emprisonnement de 1 à 10 jours et d’une amende de 300 à 10 000 francs CFA.

Cette décision doit faire tâche d’huile auprès des autres pays en servant d’exemple dans la mesure où dans plusieurs pays la loi réglementant la commercialisation et la consommation du tabac et ses produits dérivés ne prend pas en compte la chicha. Ce qui laisse libre cours à l’industrie du tabac de se rabattre sur cette nouvelle forme de tabagisme pour emballer sur les jeunes en faisant croire que la chicha est différente du tabac et qu’elle n’a pas de conséquences dangereuses sur la santé. Les autres pays sont invités à suivre l’exemple du Mali en interdisant également l’importance, la commercialisation et l’usage de la chicha afin de préserver la population de ses conséquences très souvent désastreuses sur la santé au même titre que le tabac.

Qu’est-ce que la chicha ?

La chicha (aussi appelée « narguilé », « narghilé » ou « hooka ») est une pipe à eau de taille variée, destinée principalement à fumer du tabac ou de l’essence de fruits. Elle est populaire dans diverses régions du monde. Selon l’OMS, elle serait fumée quotidiennement par plus de 100 millions de personnes, principalement chez les plus jeunes (15-20 ans) qui la fument aussi lors d’occasions spéciales.

Les dangers de la chicha sur la santé

Contrairement aux idées reçues, fumer la chicha augmente le risque de cancers, de bronchites chroniques et de problèmes cardio-vasculaires. La sensation parfumée agréable est trompeuse car les fumeurs n’ont pas idée de la quantité de produits toxiques inhalés et de leurs effets nocifs à long terme. Car on y trouve des métaux qui proviennent du tabac, du charbon ou encore de la feuille d’aluminium. Selon les experts, la chicha libèrent lors de la combustion près de 4000 substances chimiques toxiques. Croire donc que fumer la chicha est plus sain que fumer des cigarettes est une grave erreur distillée dans l’opinion publique par l’industrie du tabac.

Source: Afrique News

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Donate

CFA

Donate

CFA