Lutte anti-tabac en Rdc : le Bureau de liaison avec le parlement de la Cenco sensibilise les étudiants de l’Unikin

Lutte anti-tabac en Rdc : le Bureau de liaison avec le parlement de la Cenco sensibilise les étudiants de l’Unikin

Satisfait, le directeur du Bureau de liaison avec le parlement de la Cenco, Maître Jean-paul Mulyanga a indiqué cette journée était important pour les étudiants et différents chercheurs en vue de les sensibiliser afin qu’ils puissent intégrer cela dans leur pratique quotidienne notamment la recherche et publication et s’investir eux-mêmes parce que cette couche de la jeunesse estudiantine est une couche vulnérable face aux méfaits du tabac.

C’est dans le cadre de son projet plaidoyer fiscal sur la taxation du tabac en Afrique phase II que le Bureau de liaison avec le parlement de la Cenco,(Blp/Cenco) a poursuivi sa campagne de sensibilisation de lutte contre le tabac par cette fois-ci le site de l’Université de Kinshasa (Unikin) où les corps scientifiques et académiques, les étudiants en médecine, économie politique et gestion de la communication , de l’économie, en droit, sciences politiques et administratives, psychologie ont à leur tour été outillés à s’investir dans la recherche en matière de lutte contre le tabac et sa taxation .

C’était le mercredi, 17 novembre 2021 dernier au cours d’une journée scientifique d’information et de sensibilisation organisée par le Blp/Cenco à la Chaire dynamique sociale de l’Unikin.

Les participants ont approfondi leurs connaissances dans la matière de lutte anti-tabac et sa taxation et ce, grâce aux différentes présentations des experts en la matière.

Le Directeur de programme national de lutte contre les toxicomanies et les substances toxiques (Pnlct) du ministère de la Santé publique, Patrice Milambo Kapia a insisté sur la nuisibilité du tabac d’où la nécessité d’augmenter le prix pour diminuer la consommation.

« Le tabac est un produit qui nous pose beaucoup de problème puisque quand on augmente les taxes sur le tabac, il y a bien sûr augmentation du prix et alors la consommation va diminuer », a-t-il dit en substance.

Les corps scientifiques et étudiants ont salué l’initiative de cette journée d’échange et ont promis de s’engager dans la lutte anti-tabac.

Pour l’un des participants : « nous avons aimé la journée qui nous a permis d’élaguer la confusion qu’il y avait entre l’interdiction d’une part, de consommer le tabac et de l’autre côté, le laxisme ou la présence des produits toxiques notamment le tabac sur le marché ».

Satisfait, le directeur du Bureau de liaison avec le parlement de la Cenco, Maître Jean-paul Mulyanga a indiqué cette journée était important pour les étudiants et différents chercheurs en vue de les sensibiliser afin qu’ils puissent intégrer cela dans leur pratique quotidienne notamment la recherche et publication et s’investir eux-mêmes parce que cette couche de la jeunesse estudiantine est une couche vulnérable face aux méfaits du tabac.

Notons que le tabagisme est devenue aujourd’hui une épidémie mondiale, la sensibilisation à lutter contre le tabac est rendue possible grâce à Taxe justice Network Africa à travers le BLP/Cenco.

Source: Digital Congo

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.