Tabagisme : Les adolescents imitent leurs parents

Tabagisme : Les adolescents imitent leurs parents

Une étude montre la popularité grandissante de la cigarette électronique auprès des jeunes

© iStock/skynesher

En grandissant, les enfants prennent leurs parents comme des modèles à suivre. Malheureusement, ils peuvent prendre leurs mauvaises habitudes, comme le démontre une étude menée par le TobaccoFree Research Institute Ireland et présentée au congrès international de la Société européenne de pneumologie ce samedi 3 septembre. (source 1)

Les chercheurs ont interrogé plus de 6 000 jeunes irlandais âgés de 17 à 18 ans. Les participants avaient à renseigner si leurs parents fumaient quand ils étaient enfants, et s’ils fumaient à leur tour aujourd’hui.

D’après l’étude, les adolescents dont les parents fumaient étaient environ 55 % plus susceptibles d’essayer les cigarettes électroniques et environ 51 % plus susceptibles de commencer à fumer.

Cigarette électronique : dangers et précautions

Pour aller plus loin, les scientifiques ont recueilli les informations de plus de 10 000 adolescents provenant de plusieurs bases de données irlandaises. Ils ont constaté que le nombre de jeunes fumeurs de cigarettes électroniques est passé de 23 % en 2014 à 39 % en 2019.

Pourquoi autant d’adolescents vapotent-ils ? Pour 66% d’entre eux, cela a commencé par de la simple curiosité. D’autres citent le fait que leurs amis fument (29 %). Seulement 3 % des participants affirment qu’ils utilisent les cigarettes électroniques pour arrêter de fumer.

En 2015, près de 30 % d’adolescents déclaraient n’avoir jamais consommé de tabac avant les e-cigarettes. En 2019, ce chiffre est passé à 68%.

“Ces travaux indiquent que de plus en plus d’adolescents essaient les cigarettes électroniques et qu’ils ne le font pas pour arrêter de fumer”, indique Jonathan Grigg, président du comité de lutte contre le tabagisme de la Société respiratoire européenne.

“C’est important car nous savons que les e-cigarettes ne sont pas inoffensives. Les effets de la dépendance à la nicotine sont bien établis, et nous découvrons que les e-cigarettes peuvent nuire aux poumons, aux vaisseaux sanguins et au cerveau. Nous devons faire davantage pour protéger les enfants et les adolescents de ces effets néfastes.”

En effet, si la cigarette électronique présente moins de risques que la cigarette classique, elle n’est pas sans danger. L’Organisation mondiale de la santé a averti qu’elle augmente le risque de maladie cardiaque et de troubles pulmonaires.

Chez les enfants et les adolescents, “la consommation de nicotine a des effets délétères sur le développement du cerveau, ce qui a des conséquences à long terme sur le développement du cerveau et peut entraîner des troubles de l’apprentissage et de l’anxiété”. (source 2)

Source: Santé Mag

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Donate

CFA

Donate

CFA