Gabon: le MSP s’inquiète du relâchement dans la lutte contre le tabagisme

Gabon: le MSP s’inquiète du relâchement dans la lutte contre le tabagisme

La problématique du tabagisme continue d’être au centre des inquiétudes de plusieurs organisations luttant contre ce fléau. C’est le cas du Mouvement populaire pour la santé au Gabon (MSP-Gabon), engagé dans la lutte antitabac qui au cours d’un récent point de presse a tenu à fustiger le relâchement qui prévaut dans ce combat et qui «serait bénéfique à cette industrie ».  

Le lundi 31 mai 2021, le Gabon, à l’instar de la communauté internationale, avait célébré la Journée mondiale sans tabac sous le thème « S’engager à arrêter ». Des mois plus tard, le MSP-Gabon par l’entremise de son président Thanguy Nzue Obame est monté au créneau afin d’exprimer ses inquiétudes face au relâchement dans cette lutte mais aussi le manque criant de politiques publiques. Une situation qui profiterait aux opérateurs économiques de cette industrie.

Alors que le Gabon fut parmi les premiers signataires de la Convention-cadre élaborée par l’OMS, pour lutter contre le tabagisme, dans les faits, la lutte apparaît comme une utopie, comme l’a souligné Thanguy Nzue Obame lors de son point de presse. « Étant donné que le tabagisme est un facteur de risque de la covid-19, le moment est venu pour les décideurs politiques de réduire le nombre de fumeurs et donc, de décès liés au tabac et protéger ainsi la santé publique en renforçant les mesures de lutte antitabac » a-t-il déclaré à nos confrères du quotidien L’Union.

Estimant que la santé n’a pas de prix, les membres de la société civile de lutte contre le tabagisme invitent le gouvernement à augmenter les taxes sur le tabac à hauteur de 300 FCFA par paquet de cigarettes vendu au Gabon, pourtant décidée depuis 2018, votée par le Parlement et soutenu par la loi des finances. Une énième sonnette d’alarme qui devrait pousser le gouvernement à tout mettre en œuvre pour freiner l’ingérence de l’industrie du tabac.

Source: Gabon Media Time

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.