Tabac : la France, championne de la consommation de cigarettes illicites en Europe

6 milliards de cigarettes issues de la contrebande auraient été consommées en 2020, privant ainsi l’Etat français d’importantes recettes fiscales.

Selon une étude financée l’année dernière par Philip Morris France, filiale de l’entreprise internationale spécialisée dans les produits du tabac, la part de la consommation de cigarettes de contrebande et de contrefaçon dans la consommation totale s’élèverait à 23,1%, plaçant notre pays à la première place européenne. 

Ce pourcentage conséquent, en constante augmentation au fil des ans, et plus particulièrement depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19, a des conséquences financières affolantes pour l’Etat.

5 milliards d’euros de manque à gagner

Selon Hervé Nathalie, responsable territoriale à la Seita, Société d’exploitation industrielle des tabacs et des allumettes, la consommation illicite de cigarettes aurait ainsi pour conséquence une perte potentielle d’environ 5 milliards d’euros par an. 

Mauvaise nouvelle pour l’Etat, même si la consommation de cigarettes de contrefaçon devrait baisser à la fin de la pandémie, cela sera uniquement grâce à la reprise du marché frontalier, ne lui permettant ainsi pas de renflouer ses caisses. 

Source: Midi Libre

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *