Covid-19. Les fumeurs auraient 80 % de risques supplémentaires d’être hospitalisés selon une étude

Les fumeurs ont 80 % de chances en plus d’être hospitalisés en raison du Covid-19, d’après une étude publiée ce lundi 27 septembre. Ils ont également deux fois plus de chances de mourir s’ils fument une à neuf cigarettes par jour et même six fois plus s’ils fument entre dix et dix-neuf cigarettes par jour.

Ce lundi 27 septembre, la revue Thorax a publié une étude sur les liens entre tabagisme et forme grave ou mortelle du Covid-19, rapporte The Guardian. Son bilan : les fumeurs auraient 80 % de risques supplémentaires d’être hospitalisés en cas de contamination au coronavirus.

Ces résultats ont été obtenus par des chercheurs de l’université d’Oxford à partir des dossiers de santé, des résultats de tests Covid, des données hospitalières et des certificats de décès de 421 469 personnes ayant par ailleurs fait analyser leur constitution génétique. Ces données ont ensuite été traitées de sorte à identifier la part de risques directement imputable au tabagisme.

Le risque de décès également multiplié

Un risque plus élevé de décès a aussi été identifié pour les fumeurs. Pour ceux qui fument entre une et neuf cigarettes par jour, ce risque est multiplié par deux. Quand la consommation atteint de dix à 19 cigarettes par jour, ce risque est multiplié par six. « Nos résultats suggèrent fortement que le tabagisme est lié à un risque de contracter un Covid sévère », résume le Dr Ashley Clift, auteur principal de l’étude.

Une autre étude publiée sur le sujet semblait montrer l’inverse : que les fumeurs étaient davantage protégés contre la maladie. Mais des liens financiers entre les auteurs de l’étude et l’industrie du tabac ont été mis au jour et l’étude a été dépubliée.

Source : Ouest France

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *