Lutte contre le tabagisme : la proposition choc d’élus britanniques

Une députée travailliste entend décourager les fumeurs d’en allumer une en inscrivant « fumer tue » directement sur chaque cigarette, relate BFMTV.

Patchs, gommes à mâcher, vapettes, hypnose… Les fumeurs souhaitant arrêter de griller des cigarettes ont pléthore de solutions à disposition. Pour dégoûter les accros potentiels à la nicotine (notamment les jeunes), de nombreux États dont la France mettent en place des politiques dissuasives. Outre le prix en hausse et le célèbre « Fumer tue » (entre autres avertissements sanitaires), les paquets de cigarettes sont désormais neutres et illustrés par des images volontairement désagréables de corps meurtris par le tabagisme. Au Royaume-Uni, des élus aimeraient aller encore plus loin : inscrire sur chaque cigarette la mention « Fumer tue ».

Comme le relate BFMTV, mercredi 20 octobre, le parti travailliste est à l’origine de cette proposition choc. Des députés ont déposé un amendement à un projet de loi de santé actuellement à l’étude au Parlement britannique. Objectif : rappeler aux fumeurs les dangers du tabac à chaque fois qu’ils portent leur blonde à la bouche. « Nous savons que les cigarettes sont des bâtons cancérigènes et tuent la moitié des personnes qui les utilisent. J’espère donc que les avertissements de santé sur les cigarettes dissuaderont les gens d’être tentés de fumer en premier lieu, en particulier les jeunes », a fait savoir Mary Kelly Foy, la députée travailliste à l’origine de cette décision, auprès du Guardian. L’élue travailliste souhaiterait également que les fabricants de cigarettes insèrent des messages de prévention à l’intérieur des paquets et que l’âge légal pour acheter un paquet passe de 18 à 21 ans.

Un pays sans cigarettes

D’après Mary Kelly Foy, 74 600 personnes sont mortes en 2019 en raison du tabagisme. Il s’agirait de la « principale » cause de décès prématurés en Angleterre, a affirmé la parlementaire travailliste sur Twitter. Le gouvernement souhaite faire du Royaume-Uni un pays sans cigarette d’ici 2030. Alors que le nombre de fumeurs s’établit à 14 % de la population britannique, l’objectif du parti travailliste est d’abaisser ce volume à 5 %. À titre de comparaison, 30 % de la population française est fumeuse.

Source: Le Point

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *